Arduinna

Et si on se nourrissait à même la pelouse ?

Se_nourrir_dans_la_pelouse_plantes_comestibles_article_herboriste_Arduinna_Jessie_Séguin

Hier, j’ai fait le tour de ma pelouse et j’ai choisi quelques pousses fraiches pour me faire une magnifique salade du printemps et cela m’a donné envie de vous parler de toutes ces possibilités qui vous entourent. Au printemps, la nature est pleine de ressources plus goûteuses les unes que les autres. Il suffit de baisser les yeux, de s’accroupir dans votre parterre et de cueillir ce qui vous fait envie !

*La salade à droite contient de jeunes feuilles cueillies à même notre pelouse ! Mon amoureux cuisine et moi je cueille !

Commençons par une fleur que vous connaissez bien : la marguerite blanche !

Salade_plantes_comestibles_articles_Arduinna_achillee_millefeuille_tussilage_pissenlit

La marguerite blanche

La marguerite blanche (Chrysanthemum leucanthemum), de son nom latin, est une fleur connue pour son jeu d’effeuillage: “il m’aime, il ne m’aime pas…”. Sachez qu’elle procure bien plus qu’une distraction et amène saveur et originalité sur votre table. Toutes les parties de la marguerite sont comestibles et vous pourrez la cueillir tout au long de la saison. Cependant les feuilles, comme la plupart des plantes, sont plus tendres et douces au début de la saison. Les feuilles peuvent être insérées à une salade, un sandwich ou même cuite à une omelette ou une quiche. Les boutons floraux sont savoureux et peuvent remplacer les câpres que vous avez l’habitude de mettre sur vos tartares. Avant la floraison, vous devez cueillir le bouton encore fermé et le faire macérer dans le vinaigre de cidre de pomme ou autre substance de votre choix pour en faire une marinade digne de ce nom. De plus, les fleurs sont comestibles et si jolies qu’elles peuvent servir de décoration pour différentes pâtisseries.

Si vous souhaitez conserver votre fleur de marguerite, pourquoi ne pas la faire sécher dans un déshydrateur quelque temps pour pouvoir la consommer comme une tisane en temps voulu ? D’autre part, il est préférable de ne faire sécher que les pétales blancs, car le capitule sera plus long à sécher et pourrait contenir quelques petites bestioles. De mon côté, je la fais sécher dans mon déshydrateur excalibur entière quelques heures. En consommant de la tisane de marguerite, vous retrouverez des bienfaits similaires à celui de la camomille tels qu’un appel au calme, un tonique de la digestion et une diminution des spasmes et des crampes. En plus, la marguerite est décrite comme diurétique ce qui veut dire qu’elle augmente la quantité d’urine produite par les reins et favorise l’élimination de l’eau et du sel. Vous pourriez bénéficier d’un léger nettoyage de différents liquides.

Plantes_comestibles_marguerite_blanche_Arduinna_herboristerie

Le pissenlit

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est aussi une plante médicinale que vous avez pu observer dans votre parterre et qui est souvent considéré comme nuisible ou inutile. C’est avec plaisir que je vous annonce que le pissenlit est un atout monumental dans votre cour par ces propriétés multiples sur le corps humain, mais aussi pour les abeilles qui le butinent quotidiennement. Alors de grâce, évitez de tondre la pelouse où il y en a et si vous souhaitez en cueillir laissez quelques fleurs pour les abeilles qui en ont grandement de besoin cette année. En herboristerie, le pissenlit est utilisé depuis fort longtemps comme remède pour le foie et les reins. Tout comme la marguerite, cette plante est reconnue comme un puissant diurétique, un stimulateur de la bile (cholérétique) et aussi un aide formidable pour l’évacuation de cette bile (cholagogue). Le pissenlit est purifiant pour l’organisme et permet l’élimination des toxines et des déchets organiques. C’est une plante dépurative tout indiqué pour une cure printanière ! C’est surtout la racine, cueillie en automne et parfois au printemps, qui est utilisée dans les préparations que formule un herboriste ou vendu en magasin. De plus, il est maintenant prouvé que le pissenlit a des vertus antidiabétiques efficaces en plus de diminuer le taux de sucre dans le sang. Cette magnifique fleur jaune est fort utile pour dissoudre les calculs et apporter nutriments et minéraux au corps.

Pissenlit_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

Mais assez parlé de ces propriétés, comment doit-on la consommer ? Les jeunes pousses de ces feuilles peuvent être mangées en salade ou comme décoration sur un repas de votre choix. On cueille les feuilles lorsque la tige centrale n’a pas encore pointé le bout de son nez ou plus tard en saison, mais nous les serviront cuites à ce moment. Tout comme la marguerite, on peut préparer une marinade avec les boutons floraux qui ne sont pas encore ouverts ou vous pouvez les faire bouillir. Les fleurs sont aussi comestibles et font une magnifique gelée ou même du vin de pissenlit !  La racine quant à elle, peut être râpée crue dans une salade, bouillie ou cuite à la vapeur. Une fois cuite vous pouvez aussi en faire une purée. Si vous souhaitez vous pouvez aussi faire cuire la racine au four pour la faire torréfier et ainsi remplacer votre café !

En tant qu’herboriste, je récolte la racine en automne et la fait macérer dans un alcool de grain pendant plusieurs mois. Une fois prête je filtre et embouteille le liquide. Cette préparation portera le nom de teinture-mère et se conservera pendant plusieurs années, voir indéfiniment. Ensuite, je peux l’utiliser dans différentes formules personnalisées ou la suggérer telle quelle. Il est aussi possible de faire sécher la racine et de la consommer en tisane par la suite. Pour utilisation immédiate, je cueille les feuilles et les boutons floraux que je rajoute à mes plats. J’adore manger du pissenlit, car je peux en récolter facilement et bénéficier des vitamines qu’il contient comme le calcium, la vitamine A, B2, C, du potassium, du fer ainsi que des antioxydants. De plus, la racine contient des fibres comme l’inuline qui aide la régularisation du transit intestinal !

Le plantain majeur

Le plantain majeur (Plantago major), pousse dans toutes les pelouses et il est facilement identifiable, même par les enfants. C’est une des premières plantes médicinales qu’ils apprennent à utiliser lorsqu’ils se font piquer par un insecte. On leur apprend à mâcher la feuille qu’ils appliqueront sur la blessure qui les démangent et le résultat est quasi immédiat. Alors, ils s’en donnent à cœur joie à chaque nouveau bobo ! Les feuilles du plantain sont comestibles et rappelle le goût du champignon. Elles peuvent être consommées crues ou cuites comme des épinards tout au long de la saison. Vous pourriez même en faire un magnifique potage ou en rajouter dans votre recette de soupe préférée. La tige du plantain va porter les fruits, puis les graines et lorsqu’ils seront prêts à être cueillies en automne ils pourront être utilisés dans vos salades crues ou dans vos sautés de légumes cuits. Vous pourriez aussi décider d’en faire une farine ! 

J’aime beaucoup utiliser les graines, car elles contiennent des mucilages, une texture de gel qui retiendra l’eau et permettra d’apaiser les intestins irrités et constipés. Ceci est très intéressant pour la constipation, vous devez mettre environ une demie à cuillère à thé de graine de plantain dans un grand verre d’eau, vous attendez quelques minutes et ensuite vous buvez le tout. Certains vont faire macérer les graines toutes une nuit dans une plus grosse quantité d’eau pour bénéficier de ces mucilages. D’ailleurs, le psyllium est un laxatif que vous retrouverez en vente dans les magasins de produits naturels qui provient de la graine d’une variété de plantain qui pousse plus au sud. Ce sont aussi ces graines que l’on retrouve dans le Métamucil vous connaissez?

En plus de contenir des mucilages, le plantain nous apporte de la vitamine A, C, E, de la chlorophylle, du magnésium, du fer, des fibres et de l’acide linoléique.

En herboristerie, le plantain est utilisé en application externe sur les plaies et les piqures pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et vulnéraires. La teinture-mère de plantain est excellente pour les maladies du sang, les affections du systèmes respiratoires telles que les maux de gorges, grippes, bronchites, pneumonie… J’aime beaucoup utiliser l’huile des feuilles de plantain dans des suppositoires pour aider à diminuer les douleurs ainsi que les démangeaisons reliées aux hémorroïdes. Cette plante a aussi la capacité de resserrer les différents tissus du corps humain et ainsi servir pour différentes problématiques de peau et problèmes digestifs.

Plantain_majeur_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

Ma première expérience avec le plantain fut révélatrice. Je voulais faire un macérat de feuille fraiche de plantain pour pouvoir bénéficier de ces propriétés thérapeutiques dans mes baumes bobos, mes onguents et mes produits divers. J’ai pris mon panier de cueillette et mes ciseaux et je suis allée à la rencontre du plantain par une belle journée ensoleillée. Une fois les feuilles cueillies je suis rentrée, j’ai haché grossièrement mes feuilles que j’ai mis dans un bocal en vitre et j’y ai versé de l’huile de tournesol. Ensuite, j’ai mis le tout dans un endroit sombre pendant quelques mois. Lorsque j’ai voulu filtrer ma macération, l’odeur de fromage était si puissante que j’ai crue avoir raté ma concoction et j’ai immédiatement appelé mon enseignante en herboristerie. Elle m’a répondu : “Bravo ! tu as réussi ta préparation ! ” J’étais super contente, mais tellement surprise à la fois. D’ailleurs, elle m’a expliqué qu’elle avait déjà fait revenir des feuilles de plantain dans une poêle avec de l’huile et que lors de la dégustation elle avait constaté son goût fromagé savoureux !

Le tussilage

Le tussilage (Tussilago farfara) est souvent confondu avec le pissenlit, pourtant lorsqu’on les met l’un à côté de l’autre on constate bien leurs différences. Je vous recommande fortement de tenter cette expérience et de prendre le temps de les observer. Le tussilage est la première fleur jaune qui apparait dès que le soleil montre son bout de nez. Ce qui la rend unique, c’est que cette fleur pousse avant même d’avoir des feuilles ! Cette plante est entièrement comestible, mais comme elle contient des alcaloïdes on suggère de ne pas trop en consommer ou de ne pas en manger régulièrement ou sur une longue période. De plus, femmes enceintes, allaitantes ou jeunes enfants je vous recommande de vous abstenir par précaution.

Tussilage_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

La fleur et la tige peuvent être consommées crues, tandis que les feuilles peuvent êtres cuites ou garder crues. Ce qui est intéressant avec cette plante, c’est que l’on peut faire sécher les feuilles et les bruler pour ensuite récolter la cendre qui remplacera le sel que vous utilisez pour assaisonner vos repas. Les feuilles une fois séchées peuvent aussi être fumée. Auparavant, les guérisseurs l’utilisaient souvent de cette façon avec d’autres plantes pour les crises d’asthmes et diminuer la toux. En plus, la racine peut être confite pour être transformée en pastille ou en bonbon pour aider les maux de gorges ou la toux.

Tussilage_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

Aujourd’hui, nous utilisons plus fréquemment ces fleurs surtout pour ces propriétés antitussives, expectorantes, antibiotiques, antihistaminiques et émollientes (adoucissantes, relâchements des tissus.) Ce qui lui confère un atout indispensable pour les affections du système respiratoire comme la toux, les congestions, l’emphysème et les crises d’asthmes allergiques. Que ce soit en tisane, en teinture mère, en sirop ou même en pastille le tussilage reste une plante intéressante pour outiller le corps lors de grippe saisonnière. D’ailleurs, c’est l’un des principaux ingrédients dans mon sirop de plantes médicinales !

L'achilée millefeuille

L’achillée millefeuille (Achillea millefolium), est identifiable par ses feuilles qui contiennent milles et unes divisions et segments très fins. Ce sont surtout ces feuilles qui seront cueillies au printemps pour être consommées crues en salades ou cuites. Elles apportent saveurs à la viande et peuvent aussi être infusée pour en faire une limonade. Les fleurs sont aussi comestibles, mais moins priorisées comme leurs goûts est très prononcées. D’ailleurs, les fleurs et les feuilles sont utilisées dans la fabrication de bière depuis très longtemps. D’autres ouvrages ont aussi mentionné avoir concocté un vin à base de fleur d’achillée.

L’herboriste en moi utilise énormément l’achillée millefeuille en teinture mère lors de consultation privé en herboristerie pour différentes problématiques reliées au système hormonal féminin. Par exemple, les bouffées de chaleur lors de la ménopause ou pour diminuer les saignements abondants lors des menstruations. L’achillée millefeuille peut aussi être utile en cas de fièvre intense ou comme vermifuge. Je cueille les fleurs seulement et je les transforme en teinture mère ou en tisane chaude une fois séchées.

Achillee_millefeuille_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

L'hémérocalle fauve

L’hémérocalle fauve (Hemerocallis fulva) est une plante très connue des jardiniers et pousse sans trop d’entretien un peu partout maintenant, même en dehors des jardins ! La fleur est jolie en plus d’être comestible ce qui lui permet de servir de décoration ou bien d’être farcie pour épater la galerie. Elles peuvent aussi bien être mangées en salade ou même trempées dans une pâte pour être ensuite frits. Les boutons floraux, tout comme la marguerite et le pissenlit, peuvent être apprêter comme des câpres. Les étamines de la fleur peuvent être séchée à part pour ensuite servir d’épice dans différents plats de votre choix. Un peu comme le safran le ferait! La racine cueillie au printemps ou en automne peut être consommée comme une patate, que ce soit bouillie, frits ou braisée. Vous pourriez même congeler une partie de votre cueillette lorsqu’elles seront blanchies.  Au printemps, lorsque les jeunes poussent font leur apparition, vous pouvez les cueillir et les apprêter de différentes façons. Par exemple, vous pourriez les cuire à la vapeur, les faire pocher, les saisir rapidement ou bien les manger crues.

Hémérocale_fauve_feuilles_cueillette_plantes_comestibles_articles_arduinna_herboristerie

En herboristerie, elle est très peu utilisée peut-être par manque de connaissance et d’enseignement. Pourtant, la fleur en tisane est une aide précieuse pour contrer la constipation, diminuer les brûlements d’estomac et les ulcères digestifs. C’est une plante qui apporte calme et nutriment. De plus, utilisée dans une huile ou macérée dans la glycérine végétale, elle sera régénérante et antiride une fois cette concoction appliquée sur la peau. Si vous êtes moindrement habile dans la fabrication de produits cosmétiques, vous pourriez utiliser la macération de fleur d’hémérocalle dans tous vos produits de soins antiâges !

En terminant, rappelez-vous que les abeilles ont besoin de ces fleurs pour survivre. Pour les aider, vous pourriez planter des fleurs comme l’asclépiade ou du trèfle rouge et éviter de tondre votre pelouse où elles poussent. En ce début de printemps, la saison des plantes comestibles est définitivement commencée et je vous invite à observer votre pelouse, car la nature change de forme si rapidement. Bientôt, les pousses ne seront plus et de bien grandes feuilles apparaitront. S’ensuivront les magnifiques fleurs de diverses couleurs qui embelliront le paysage québécois. Les abeilles polliniseront ces sublimes sommités fleuries pour qu’elles se transforment en fruit et puis en graine qui annonceront tranquillement l’automne et la cueillette des racines. L’hiver viendra et nous retournerons sur nos canapés en attendant que le printemps suivant revienne pour nous délecter de la flore printanière. Alors, ne perdez pas de temps, sortez à la conquête de votre pelouse et revivifiez votre corps. Il vous en remerciera.

Et si je t'offrais une plante de plus ?
Visionne cette vidéo pour en apprendre davantage sur cette plante comestible de pelouse !

PS: Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les plantes comestibles et leurs propriétés, vous pouvez participer à l’une de mes balades d’identifications de plante offerte seulement en saison dans les Laurentides. Lors de ces balades il me fera plaisir de vous faire découvrir les plantes qui ornent votre pelouse, mais aussi ceux des champs et des prés.

Jessie Séguin

Jessie Séguin

Herboriste thérapeute et fabricante

Maintenant, que je vous ai fait faire un petit tour dans ma pelouse, que contient la vôtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page