Arduinna

Qu’est-ce qu’une intolérance alimentaire ?

Intolerances_alimentaires_système_digestif_article_Arduinna

L’alimentation est nécessaire à la survie de l’humain, mais dans l’ère industrielle où nous vivons il est de plus en plus complexe de bien se nourrir. Les industries ne cessent d’inventer de nouveaux produits plus goûteux les uns que les autres, mais sont-ils réellement sans danger pour la santé ? Notre système digestif fonctionne grâce à tout un tas de régulation chimique et son rôle est de dégrader la nourriture, pour y soustraire les nutriments essentiels à notre vitalité pour ensuite les assimiler. Il permet leur absorption ainsi que l’élimination des résidus une fois son travail terminé. Que ce passe-t-il quand l’une de ces fonctions n’est plus optimal? Des symptômes apparaissent et peuvent créer des inconforts sur tout l’ensemble du corps. Et si c’était dû à des intolérances alimentaires?

Les intolérances alimentaires surviennent parfois dès la naissance et peuvent aussi apparaître à n’importe quel âge. Il est fort probable que nos modes de vie d’aujourd’hui en soient la cause. Le raffinement des produits que nous consommons contient très peu de fibre et cela altère la synthèse de votre flore bactérienne, qui elle protège vos tissus. Les ajouts chimiques (pesticides et autres colorants) monopolisent l’usage des nutriments essentiels à votre vitalité pour être ensuite éliminés. Les transformations thermiques ou génétiques des aliments modifient les configurations moléculaires des aliments ce qui donnent lieu à de mauvais échange entre l’organisme et les aliments ingérés créant ainsi plus de toxines à gérer. C’est une roue sans fin ! 

En gros, les produits transformés empêchent une bonne assimilation de nos nutriments. La baisse de l’efficacité du système digestif à absorber les vitamines et les minéraux peut fragiliser celui-ci, car pour être optimal il a besoin de tous ses nutriments ! C’est à ce moment que ce crée un environnement propice aux désordres du système digestif, aux intolérances alimentaires et aux maladies ! 

Intolerances_alimentaires_système_digestif_alimentation_saine_article_Arduinna

Pour déterminer si vous avez des intolérances il faut être à l’écoute de votre corps. Il faut aussi savoir différencier ce qu’est une allergie et une intolérance. Une réaction dû à une allergie sera forte et immédiate. Dans certains cas il y aura sensation de picotement et beaucoup d’enflure et il est même possible que la personne est de la difficulté à respirer. À ce stade sortez l’Épipen et prenez la direction de l’hôpital immédiatement ! Ne vous inquiètez pas une allergie reste moins fréquente qu’une intolérance.

Une intolérance ou une hypersensibilité, qu’elle soit alimentaire ou dû à tout autre substance, peut aussi être forte et immédiate, mais en général les gens ressentent des symptômes plus doux. Les réactions arrivent souvent quelques heures après avoir été en contact avec la dîtes substance, voir même quelques jours après. Le fait de ne pas tolérer une substance ou un aliment, n’est pas signe d’une allergie. D’ailleurs, l’intolérance est souvent expliquée par une insuffisance enzymatique !

Et là vous vous dîtes, ok je comprends, mais c’est quoi les réactions auxquelles je dois faire attention?     En fait, beaucoup de symptômes peuvent être la cause d’une intolérance, mais avant de vous donnez des exemples, assurez-vous d’avoir pris rendez-vous avec votre médecin pour une bonne vérification et ainsi éliminer le risque de cacher une condition plus sévère. Une fois que cette option est écartée, vous pouvez envisager une intolérance quelconque.

Les symptômes d’une intolérance peuvent se présenter sous formes de diarrhée, de ballonnement, de brulure d’estomac, de gaz, de rôts, de reflux (pour les bébés), de constipation, de problématique de peau comme des plaques, de la rougeur, démangeaisons, des boutons, de l’eczéma, du stress, de l’anxiété, de l’insomnie, des carences de nutriments, présence de mucus dans la gorge et dans les selles, des maux de ventre, des maux de tête, des douleurs physiques et des démangeaisons du cuir chevelu. Comme tu le vois c’est très variable !

Réaction_allergique_Intolerances_alimentaires_système_digestif_article_Arduinna

Les symptômes d'une intolérance

  • Diarrhée
  • Ballonnement
  • Brulure d’estomac
  • Gaz et rôts
  • Reflux (pour les bébés)
  • Constipation
  • Maux de ventre
  • Carences de nutriments
  • Mucus dans la gorge et dans les selles
  •  Plaques
  •  Rougeur
  • Démangeaisons
  • Boutons
  • Eczéma
  • Démangeaisons du cuir chevelu
  • Stress, anxiété et insomnie
  • Maux de tête
  •  Douleurs physiques 

Avez-vous envisagé que le mucus qui vous fait vous racler la gorge continuellement pourrait être le signe d’une intolérance alimentaire ou d’un désordre digestif? Lorsqu’il y a du mucus c’est un signe que le système immunitaire essaie de se défendre contre une menace. Il peut vouloir enrober les bactéries de son mucus pour protéger le corps et ensuite vouloir les évacuer. Il peut aussi vouloir apaiser les parois des muqueuses comme le nez ou l’intestin, qui sont inflammées, irritées et sèches ! C’est un très bon indicateur d’une intolérance ou d’une malabsortion et c’est une réaction que je vois très souvent dans mon entourage.

Si les symptômes durent depuis un temps, il est fort probable que le corps cherche à vous dire que quelque chose ne lui plaît pas. Il est primordial de l’écouter et d’analyser ce qui lui cause ces problèmatiques avant que ceux-ci deviennent réellement une maladie.

Intolerances_alimentaires_système_digestif_alimentation_saine_enzymes_article_Arduinna

Il y a plusieurs causes possibles à ces réactions. Par exemple, un manque d’enzyme peut causer le rejet d’un aliment. Le fait qu’il arrive dans l’intestin non dégradé peut susciter une réaction du système digestif et engendrer le développement de toxines, de fermentations et de putréfactions. Ces toxines agressent les tissus digestifs et nuisent à leur bon fonctionnement.

Avec le temps, la modification des tissus digestifs entraîne le passage de protéines dans la voie sanguine. Il est alors possible que le système immunitaire devienne aussi réactif et là une pathologie tel que la maladie de crohn, colite ulcéreuse ou le côlon irritable soit déclarée. Pour exemple, les gens intolérants au lactose ont parfois une nette amélioration de leurs symptômes en consommant de la lactase une enzyme qui aide à dégrader cette substance. C’est une bel exemple d’un manque d’enzyme dans ce cas-ci.

Parois_intestinal_Intolerances_alimentaires_système_digestif_article_Arduinna

La maladie coeliaque ressemble plutôt à une allergie, car il y a un mécanisme du système immunitaire qui se déclenche lors de l’ingestion de gluten. Pour être diagnostiqué, il faut entreprendre tout une série de test médicaux. Sachez que vous pouvez être intolérant au blé et/ou au gluten à plusieurs degrés. Cette intolérance est assez répandue et se présente différemment d’une personne à l’autre.

Il y a aussi ce nouveau phénomène qui est discuté depuis quelques années et c’est le syndrome de l’hyperperméabilité intestinale. C’est un sujet tellement vaste et complexe qu’il pourrait être traité dans un autre article complet prochainement. L’hyperperméabilité intestinale ou « leaky gut » est difficile à diagnostiquée et c’est donc rare d’entendre quelqu’un dire qu’il a cette affection.

L’hyperperméabilité intestinale est le résultat d’un mode de vie malsain qui se traduit par la fragilité des muqueuses intestinales. La porosité de cette muqueuse n’effectue plus son travail adéquatement et laisse passer dans le sang des aliments mals digérés. Ces aliments non dégradés correctement, seront traités comme des intrus dans le sang et le système immunitaire déclenchera une cascade de réaction, (d’où l’apparition de symptômes), pour traiter la menace qu’il perçoit. Après plusieurs années, voir une décennie, que le système immunitaire doit être constamment en alerte, il est possible qu’après tout ce temps il en découle un diagnostique de maladie instestinale ou systémique tels que celles mentionnées ci-haut.

De plus, il n’est plus à prouver qu’il y a un lien entre la santé de l’intestin, la santé du cerveau et celle du système immunitaire. Alors , il n’est pas impossible qu’une intolérance alimentaire qui perdure dans le temps, qui affaiblie la muqueuse intestinale, soit la cause principale de certaines maladies du système nerveux telles que la dépression, l’anxiété, l’insomnie et le stress. Tout en  incluant un manque d’absorption des nutriments.

Système_digestif_Intolerances_alimentaires_système_digestif_alimentation_saine_article_Arduinna

Alors, que faire ?

Il existe plusieurs produits naturels intéressants sur le marché pour aider à diminuer les symptômes dûs aux intolérances alimentaires et qui pourrait aider l’amélioration de la muqueuse de l’intestin. Avant de choisir un produit, il faut aussi changer vos habitudes de vies et vos habitudes alimentaires pour avoir de meilleur résultat. Il faut aussi penser à éradiquer les aliments qui nous causent problèmes. Parfois, en éliminant un ou plusieurs aliments le corps cesse d’être en réaction et les muqueuses peuvent débuter leurs réparations. Quelques fois, elles ont besoin d’un petit coup de main. Pour un système digestif en santé et qui fonctionne de façon optimal, il faut occasionnellement envisager d’utiliser des probiotiques, des enzymes, des prébiotiques, des acides gras, du magnésium ainsi que des plantes médicinales. Il ne faut pas oublier que boire de l’eau reste un élèment clé pour l’élimination de nos résidus et de nos toxines !

Les outils du système digestif !

Les probiotiques

Les prébiotiques

Les enzymes

Il est important de s’équiper d’un bon probiotique qui apportera de bonne bactérie pour ménager les tissus et empêcher l’infiltration de microorganisme pathogène qui eux pourraient endommager la muqueuse. Les probiotiques traversent le tube digestif et peuvent rester dans l’organisme de 2 à 20 jours selon leur capacité d’adhésion à la paroi intestinale.

Les tissus du système digestif sont tapissés de bactérie que l’on nomme microbiote intestinal. Les prébiotiques sont des substances précurseurs des bactéries. Les fibres et l’inuline font parties de cette catégorie et permettent de nourrir toutes les bactéries. Plus le taux de fibre consommée est bas plus on note l’apparition de trouble de la santé. Elles augmentent la satiété et permettent le mouvement intestinal qui empêche la constipation.

Les enzymes digestives sont de petites protéines qui se spécialisent dans la dégradation de la matière inanimée (les aliments ingérés ici) en les transformant en matière vivante et assimilable pour l’organisme. Ce sont elles qui nous permettent d’avoir accès aux micronutriments essentiels à notre bon fonctionnement. Toutes les activités de la cellule dépendent des enzymes digestives manquantes qui avec le temps s’atténuent. En usage continue, elles permettent de reconditionner progressivement la capacité de les produire par le biais de la nutrition. Il est important, pour avoir un effet optimal, de choisir la catégorie d’enzyme appropriée à notre condition.

Les acides gras

Le magnésium

Les plantes médicinales

Les acides gras ont la capacité de nourrir et d’agir comme anti-inflammatoire. En plus d’adoucir, ils font partis du matériel nécessaire au bon fonctionnement de la muqueuse intestinal. Comme ils permettent un environnement plus sain, les acides gras garantissent une meilleure capacité d’absortion et une meilleure élimination en lubrifiant les parois intestinales. Les omégas 3 et les huiles végétales telles l’huile de chanvrel‘huile de lin et l’huile d’UDO font parties de cette catégorie.

Le magnésium est un outil unique, car il supporte trois facteurs qui influencent la digestion. Par exemple, il aide le corps à reprendre calme et contrôle. La digestion se fait mieux grâce au système nerveux autonome qui a besoin de calme pour être bien efficace. Le magnésium est aussi un cofacteur enzymatique qui permet à plus de 400 enzymes cellulaires d’être activées touchant ainsi les enzymes digestives qui deviennent plus compétentes. Il améliore aussi le transit intestinal en absorbant l’eau dans les intestins.

Les plantes médicinales sont indispensables lorsqu’il s’agit de travailler le système digestif ! Elles fournissent des nutriments essentiels, sont antioxydantes et contiennent des principes actifs très intéressants pour supporter la digestion. Elles font partie d’une panoplie de catégorie (amer, digestive, émolliente, carminative…) où chaque plante à son champ d’action bien précis. Donc, selon vos symptômes il y aura une plante appropriée pour aider votre organisme à se sentir mieux. 

Par exemple, la guimauve est une plante qui possède une douceur incroyable pour venir enrober les muqueuses irritées. La calendule quant à elle, a des propriétés cicatrisantes exceptionnelles et par son astringence elle resserre les tissus qui ont besoin de tonicité. 

Les points importants à retenir

Allergie = forte, immédiate, sensation de picotement, enflure et difficulté respiratoire.

La maladie coeliaque peut être catégorisé comme une réaction allergique.

Intolérance = apparition de réaction après quelques heures ou plusieurs jours, plus douce et moins risqué.

Les intolérances au blé/gluten sont fréquentes, mais ne peuvent pas être définis par la maladie coeliaque.

Une intolérance alimentaire est souvent causé par un manque d’enzyme.

Désordre digestif qui découle d’une mauvaise hygiène de vie:

  • maladie de crohn,
  • colite ulcéreuse,
  • côlon irritable,
  • hyperperméabilité intestinale
  • affection du système nerveux
  • Et bien d’autres…

Pour un système digestif en santé il est intérressant d’avoir sous la main : 

  • Probiotiques
  • Enzymes digestives
  • Acides gras
  • Magnésium
  • Prébiotiques
  • Plantes médicinales
jus_herbe_de_blé

La beauté complexe du système digestif laisse place à plusieurs possibilités d’outils pour permettre une meilleure digestion de nos aliments. C’est un vaste système qui demande une écoute attentive et la prise en charge dès l’apparition des premiers symptômes. Il vaut mieux prévenir que guérir ! En améliorant votre alimentation et en choississant d’intégrer l’un ou plusieurs des outils mentionnés ci-haut, votre sommeil sera plus récupérateur et profond et votre vitalité sera quadruplée ! Quant à votre assimilation, peux-être éviterez-vous des carences en vitamines et minéraux par le fait même ! Tout le monde y gagne quand le système digestif est à son meilleur.

Visionnes cette vidéo où je partage mon expérience personnelle sur comment les intolérances alimentaires ont eues un impact sur ma vie !

Saviez-vous que selon la loi fédérale, un professionnel de la santé, incluant un herboriste, dans le cadre d’une consultation privée peut vous formuler un produit à base de plante et le personnaliser pour qu’il répondre à vos besoins ? Si cet article vous interpelle, il ne vous reste plus qu’à prendre un rendez-vous. Ensuite, nous choisirons les plantes qui nous semble le plus adapté à votre condition. Votre corps vous remerciera ! 

Jessie Séguin
Jessie Séguin

Herboriste thérapeute et fabricante

PS: Maintenant que vous en savez un peu plus sur le fonctionnement du système digestif ainsi que les facteurs qui peuvent influencer son rendement avez-vous envie de modifier certaines choses ? Vous pouvez laisser votre réponse en commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page