Arduinna

La vitamine B12, faut-il en consommer quotidiennement?

Naturopathie_vitamine_B12_Supplémenter_Herboriste_Arduinna

Dans l’ère où nous sommes, plusieurs spécialistes recommandent de supplémenter les gens avec diverses vitamines et minéraux pour prévenir des carences. Avec l’industrialisation et l’automatisation de plusieurs secteurs, le manque de nutriment dans nos aliments et nos vies surchargées, c’est effectivement une bonne idée de compléter notre quotidien avec une ou plusieurs vitamines. Une gélule de vitamine D pour le soleil, un comprimé de vitamine C pour prévenir les grippes ou une capsule de magnésium pour le sommeil, mais qu’en est-il de la vitamine B12 ? Dans quelle situation devrions-nous en consommer ? Et sous quelle forme ?

La vitamine B12 ou la cobalamine est une des vitamines souvent suggérées aux gens qui ont un régime végétarien, végétalien, crudivore ou tout régime qui n’inclut pas de se nourrir de produit animalier. On en retrouve de bonnes quantités dans le foie de certains animaux, tandis que les végétaux en contiennent très peu. Seuls les microorganismes comme les bactéries, les levures, les champignons et les algues peuvent la synthétiser. À moins que l’aliment ait été en contact avec ses microorganismes, les végétaux en contiennent rarement.

Chez l’humain, la vitamine B12 est emmagasinée dans le foie et aussi la moelle osseuse, par contre elle n’est pas fabriquée par le corps. On doit s’assurer d’en consommer entre 2 et 3 microgrammes par jour dans notre alimentation. Aujourd’hui, on peut retrouver de la vitamine b12 analogue, dans l’herbe de blé, dans le miso (une pâte de soya fermentée, dans la chlorelle [une algue] et dans les fermentations, comme la choucroute, qui contiennent des bactéries lactiques qui en produisent en petite quantité. On la nomme analogue, car les scientifiques ont diverses opinions sur la capacité de notre organisme à l’absorber et l’assimiler sous cette forme. Voilà pourquoi nous avons le réflexe de suggérer à une personne qui a un régime sans produit animalier d’en prendre en supplément à son alimentation.

Une carence en vitamine B12 est longue à établir et elle peut être asymptomatique pendant un certain temps avant de pouvoir être diagnostiqué. Comme elle est emmagasinée dans le corps, cela peut prendre 3 voir 6 ans avant d’être complètement épuisée et décelée. Aussi, la quantité de B12 diminue avec l’âge. De plus, comme le corps recherche constamment l’homéostasie, la vitamine b9 prendra la relève en jouant le rôle de la vitamine b12 lorsque celle-ci diminuera. Ainsi, les symptômes d’une carence seront camouflés pendant un certain temps. Si bien que lorsque la déficience sera découverte, elle sera lourde, sévère et amènera des conséquences au niveau du système nerveux.

Dans les magasins de produit naturel, vous trouverez plusieurs formes de vitamine B12 ou de cobalamine qui peuvent être consommées quotidiennement. À ce jour, la forme de méthylcobalamine ou l’adénosylcobalamine sont les mieux métabolisées par l’organisme. La vitamine b12 a plus de chance d’être bien absorbée sous cette forme. La cyanocobalamine est dite synthétique, donc elle n’est pas d’origine naturelle et le corps risque de moins bien l’assimiler. Vous pouvez choisir de la consommer en goutte, en capsule, en comprimé, en vaporisateur ou en comprimés sublinguaux sous différentes compagnies. Personnellement, j’adore travailler avec les comprimées sublinguaux, les gouttes ou le vaporisateur, car une fois en dessous de la langue, les muqueuses de celle-ci absorbent rapidement les principes actifs pour les envoyés dans le sang et avoir un effet quasi immédiat ! De plus, en passant par la voix sublinguale, les molécules actives de la vitamine ne sont pas dégradées par les sucs gastriques ou le ph acide de l’estomac ce qui lui permet d’être bien efficace !

Les rôles de la B12

La vitamine B12 est essentielle pour le bon fonctionnement du système nerveux, car elle est une des composantes pour la synthèse de la myéline qui elle protège les fibres nerveuses. Elle est essentielle pour la maturation des globules rouges, du système immunitaire et de la synthèse de l’ADN et de l’ARN, rien de moins. Elle donne de l’énergie, de la vitalité et permet de métaboliser et d’assimiler les différents nutriments qui entrent dans le corps. C’est une vitamine qui a plusieurs rôles très essentiels dans l’ensemble du corps.

Comme il y a plusieurs facteurs à vérifier lors d’une carence en vitamine B12, il est conseillé de demander une analyse d’urine et un suivi avec un médecin avant de prendre une supplémentation de celle-ci. Si vous ne consommez pas de produit animalier, je vous suggère d’avoir un suivi annuellement pour vérifier que tout va bien de ce côté. Une fois que la carence est suspectée, même si vous consommez des produits animaliers, il y a différents aspects qui peuvent être contestés. Par exemple, est-ce que mon intestin fonctionne au maximum de sa capacité pour bien absorber la vitamine b12 ? Est-ce que j’ai tous les nutriments nécessaires pour bien la métaboliser ? Est-ce que mon système digestif remplit bien son rôle en reconduisant la vitamine à son site d’absorption ? Un bon thérapeute pourra vous outiller pour optimiser le fonctionnement de votre corps et vérifier que tout est en ordre.

Les symptômes

Les symptômes d’une carence de vitamine B12 sont sévères et touchent plusieurs systèmes du corps humain. En plus, certaines personnes vont développer d’autres maladies. En voici quelques exemples :

  • Fatigue, manque de vitalité, faiblesse générale,
  • Déficience immunitaire,
  • Trouble digestif,
  • Anémie pernicieuse, Anémie de Biermer,
  • Zona, vitiligo…
  • Désordre circulatoire (dépôt de LDL, caillot, augmentation d’adhésion plaquettaire),
  • Engourdissements, sclérose en plaque,
  • Dépression, anxiété, trouble de la personnalité, perte de mémoire, changement d’humeur, perte de concentration,
Pilon_Mortier_herboristerie_capsules_pillules_Plantes_médicinales_articles

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la vitamine B12, vous pouvez constater que c’est un élément super important dans l’organisme de chaque être humain et que son fonctionnement est tout de même assez complexe. Elle remplit plusieurs rôles primordiaux ainsi que lorsqu’elle diminue, elle se fait même remplacer pour être sûr que ces fonctions soient bien exécutées. Il est important d’en consommer dans notre alimentation tous les jours, mais selon moi il n’est pas nécessaire d’être supplémenté à long terme à moins d’une condition particulière. Si vous avez des doutes, vous pouvez toujours consulter un médecin et procéder à un suivi avec un naturopathe qui saura vous proposer la bonne solution pour vos besoins.

Pour avoir un résumé de cet article à porter de main, vous pouvez télécharger ma « checklist » de la vitamine B12 ici ! Vous y trouverez les symptômes d’une déficience, les rôles qu’elle remplit dans le corps, sous quelle forme on l’a consomme et dans quel aliment on peut la retrouver !

Sachez que mon avis ne remplace pas une consultation ou un avis médical.

Visionnez ma vidéo pour plus de détails !

Jessie Séguin

Jessie Séguin

Herboriste thérapeute et fabricante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page